-= We are the Crowd Surfers =-
eSM
Kaviar Mastah
Lapsus Van de Zloot
Tony Gump
Tranxenne
ZhorTroX

*..Thèmes..*
Civilization
Cyberpunk
Guerre
Histoire d'en rire
Informatique
Japon
Jeux vidéo
Joie de vivre
Kim Jong-Il
Kulturbook
Kulturfilm
Kulturzik
Réflexion flash
Starcraft

.:Links:.
LE NOUVEAU MUR DE LAINE DE BRIQUES
Les Champis de Tranx
Tentatives
Tranxenne's writing
Gigdoggy
Saikosoft
Le Republicoin

..:.La f0sse.:..

La grande reouverture de la f0sse! Ecrivez ce qui vous pouet par la tete.




#Stay informed#
BBC News
Financial Times
Le Monde
The Economist
The Onion

#Keep thinking#
Arte.tv
Ted

Locations of visitors to this page
= Archives =
10 avril 2010
3 avril 2010
27 mars 2010
20 mars 2010
13 mars 2010
6 mars 2010
27 février 2010
20 février 2010
13 février 2010
6 février 2010
30 janvier 2010
23 janvier 2010
16 janvier 2010
9 janvier 2010
2 janvier 2010
26 décembre 2009
19 décembre 2009
12 décembre 2009
5 décembre 2009
28 novembre 2009
21 novembre 2009
14 novembre 2009
7 novembre 2009
30 octobre 2009
23 octobre 2009
16 octobre 2009
9 octobre 2009
2 octobre 2009
25 septembre 2009
18 septembre 2009
11 septembre 2009
4 septembre 2009
28 août 2009
21 août 2009
14 août 2009
7 août 2009
31 juillet 2009
24 juillet 2009
17 juillet 2009
10 juillet 2009
3 juillet 2009
26 juin 2009
19 juin 2009
12 juin 2009
5 juin 2009
29 mai 2009
22 mai 2009
15 mai 2009
8 mai 2009
1 mai 2009
24 avril 2009
17 avril 2009
10 avril 2009
3 avril 2009
27 mars 2009
20 mars 2009
13 mars 2009
6 mars 2009
27 février 2009
20 février 2009
13 février 2009
6 février 2009
30 janvier 2009
23 janvier 2009
16 janvier 2009
9 janvier 2009
2 janvier 2009
26 décembre 2008
19 décembre 2008
12 décembre 2008
5 décembre 2008
28 novembre 2008
21 novembre 2008
14 novembre 2008
7 novembre 2008
31 octobre 2008
24 octobre 2008
17 octobre 2008
10 octobre 2008
3 octobre 2008
26 septembre 2008
19 septembre 2008
12 septembre 2008
5 septembre 2008
29 août 2008
22 août 2008
15 août 2008
8 août 2008
1er août 2008
25 juillet 2008
18 juillet 2008
11 juillet 2008
4 juillet 2008
27 juin 2008
20 juin 2008
13 juin 2008
6 juin 2008
30 mai 2008
23 mai 2008
16 mai 2008
9 mai 2008
2 mai 2008
25 avril 2008
18 avril 2008
11 avril 2008
4 avril 2008
28 mars 2008
21 mars 2008
14 mars 2008
7 mars 2008
29 février 2008
22 février 2008
15 février 2008
8 février 2008
1 février 2008
25 janvier 2008
18 janvier 2008
11 janvier 2008
4 janvier 2008
28 décembre 2007
21 décembre 2007
14 décembre 2007
7 décembre 2007
30 novembre 2007
23 novembre 2007
16 novembre 2007
9 novembre 2007
2 novembre 2007
26 octobre 2007
19 octobre 2007
12 octobre 2007
5 octobre 2007
28 septembre 2007
21 septembre 2007
14 septembre 2007
7 septembre 2007
31 août 2007
24 août 2007
17 août 2007
10 août 2007
3 août 2007
27 juillet 2007
20 juillet 2007
13 juillet 2007
6 juillet 2007
29 juin 2007
22 juin 2007
15 juin 2007
8 juin 2007
1 juin 2007
25 mai 2007
18 mai 2007
11 mai 2007
4 mai 2007
27 avril 2007
20 avril 2007
13 avril 2007
6 avril 2007
2 mars 2007
23 mars 2007
16 mars 2007
9 mars 2007
2 mars 2007
23 février 2007
16 février 2007
9 février 2007
2 février 2007
25 janvier 2007
18 janvier 2007
11 janvier 2007
4 janvier 2007
28 décembre 2006
21 décembre 2006
14 décembre 2006
7 décembre 2006
30 novembre 2006
23 novembre 2006
16 novembre 2006
9 novembre 2006
2 novembre 2006
26 octobre 2006
19 octobre 2006
12 octobre 2006
5 octobre 2006
28 septembre 2006
21 septembre 2006
14 septembre 2006
7 septembre 2006
31 août 2006
24 août 2006
17 août 2006
10 août 2006
3 août 2006
27 juillet 2006
20 juillet 2006
13 juillet 2006
6 juillet 2006
29 juin 2006
22 juin 2006
15 juin 2006
8 juin 2006
1 juin 2006
25 mai 2006
18 mai 2006
11 mai 2006
4 mai 2006
27 avril 2006
20 avril 2006
13 avril 2006
6 avril 2006
30 mars 2006
23 mars 2006
16 mars 2006
9 mars 2006
2 mars 2006
23 février 2006
16 février 2006
9 février 2006
2 février 2006
25 janvier 2006
18 janvier 2006
11 janvier 2006
4 janvier 2006
28 décembre 2005
21 décembre 2005
14 décembre 2005
7 décembre 2005
30 novembre 2005
23 novembre 2005
16 novembre 2005
9 novembre 2005
2 novembre 2005
26 octobre 2005
19 octobre 2005
12 octobre 2005
5 octobre 2005
28 septembre 2005
21 septembre 2005
14 septembre 2005
7 septembre 2005
31 août 2005
24 août 2005
17 août 2005
10 août 2005
3 août 2005
27 juillet 2005
20 juillet 2005
13 juillet 2005
6 juillet 2005
29 juin 2005
22 juin 2005
15 juin 2005
8 juin 2005
1 juin 2005
25 mai 2005
18 mai 2005
11 mai 2005
4 mai 2005
27 avril 2005
20 avril 2005
13 avril 2005
6 avril 2005
30 mars 2005
23 mars 2005
16 mars 2005
9 mars 2005
2 mars 2005
23 février 2005
16 février 2005
9 février 2005
2 février 2005
25 janvier 2005
18 janvier 2005
11 janvier 2005
4 janvier 2005
28 décembre 2004
21 décembre 2004
14 décembre 2004
7 décembre 2004
30 novembre 2004
23 novembre 2004
16 novembre 2004
9 novembre 2004
2 novembre 2004
26 octobre 2004
19 octobre 2004
12 octobre 2004
5 octobre 2004
28 septembre 2004
21 septembre 2004
14 septembre 2004
7 septembre 2004
31 août 2004
24 août 2004
17 août 2004
10 août 2004
3 août 2004
27 juillet 2004
20 juillet 2004
13 juillet 2004
6 juillet 2004
29 juin 2004
22 juin 2004
15 juin 2004
8 juin 2004
1 juin 2004
25 mai 2004
18 mai 2004
11 mai 2004
4 mai 2004
27 avril 2004
20 avril 2004
13 avril 2004
6 avril 2004
30 mars 2004
23 mars 2004
16 mars 2004
9 mars 2004
2 mars 2004
24 février 2004
17 février 2004
10 février 2004
3 février 2004
26 janvier 2004
19 janvier 2004
12 janvier 2004
5 janvier 2004
29 décembre 2003
22 décembre 2003
15 décembre 2003
8 décembre 2003
1 décembre 2003
24 novembre 2003
17 novembre 2003
10 novembre 2003
3 novembre 2003
27 octobre 2003
20 octobre 2003
13 octobre 2003
6 octobre 2003
29 septembre 2003
22 septembre 2003
15 septembre 2003
8 septembre 2003
1 septembre 2003
25 août 2003
18 août 2003
11 août 2003
4 août 2003
28 juillet 2003
21 juillet 2003
14 juillet 2003
7 juillet 2003
30 juin 2003
23 juin 2003
16 juin 2003
9 juin 2003
2 juin 2003
26 mai 2003
19 mai 2003
12 mai 2003
5 mai 2003
28 avril 2003
21 avril 2003
14 avril 2003
7 avril 2003
31 mars 2003
24 mars 2003
17 mars 2003
10 mars 2003
3 mars 2003
24 février 2003
17 février 2003
3 février 2003
26 janvier 2003
19 janvier 2003
12 janvier 2003
05 janvier 2003
29 décembre 2002
22 décembre 2002
15 décembre 2002
8 décembre 2002
1 décembre 2002
24 novembre 2002
17 novembre 2002
10 novembre 2002
3 novembre 2002
27 octobre 2002
20 octobre 2002
13 octobre 2002
6 octobre 2002
30 septembre 2002
27 septembre 2002
20 septembre 2002
13 septembre 2002
6 septembre 2002
30 août 2002
23 août 2002
16 août 2002
9 août 2002
2 août 2002
25 juillet 2002

un mur, de la laine et des briques. --coz information doesnt give a fuck --  

Le mur de laine de briques


Home Archives Contact

Friday, October 01, 2004 :::
 

Bonne nouvelle de la journee

Hier s'est tenu le face a face Kerry - Bush, debat agressif avec des propos virulents, ce qui est rare dans ce genre de debat souligne le Los Angeles Times.
Les sondages d'apres debat donnent les resultats suivants :

Institut Gallup pour CNN : Avantage Kerry 46% contre 37% Bush
CBS sur 200 electeurs indecis: Avantage Kerry 44% contre 26% Bush
ABC: Avantage Kerry 45% contre 36% Bush et 17% egalite.

Nombre d'observateurs sont d'accord pour dire que Kerry a fait du bon boulot et que Bush n'a pas toujours su eviter de se faire pieger face au democrate, maitre de ses moyens.

Certes ca ne donne pas Bush perdant des elections, mais c'est deja une bonne nouvelle.


::: posted by Lapsus van de Zloot at 1:58 PM (0) comments


Thursday, September 30, 2004 :::
 

==>I AM A SLAVE FOR U<===

Un article du Canada, pas mal





DU TEXTE


::: posted by Kaviar at 6:42 PM (0) comments


 

On the web again

OUaipe, je passe vous faire un petit coucou comme je deviens un client assidu du cyberkebab d'en bas de la rue {quelle merveille technologique que le wifi, allez avec un peu de chances j'arriverai a le faire fonctionner d'ici l'année prochaine.} En plus je n'ai pas grand'chose à dire a part que pour changer je n'ai toujours pas de boulot. Les nouvelles sont bonnes, kwa.

Ya tout de meme des avantages c'est que quand je retourne sur le mur il ya l'équivalent d'une encyclopédie à lire, dans des styles variés me rappelant un peu les bouquins érotiques de Gérard de Villiers. Imaginez un bouquin de cul de 2550 pages et vous obtenez à peu près ce que je découvre à l'instant surnotre cher mur de laines de briques. J'ai la trique.

Enfin, bon surfer sur le mur c bien joli mais c pas très constructif (un mur en briques pas constructif? mais ou va t il chercher tout ça?} et je suis bien obligé d'allez checker d'autres pages comme le forem (anpe belge) l'amicale du boudin ou d'autres réjouissances de ce genre. J'apprends par exemple à l'instant que l'épinard est l'avenir de la pile solaire. Je vous laisse lire ce fascinant article:

"L'épinard : l'avenir de la pile solaireShuguang Zhang et ses collègues du MIT ont mis au point un dispositif électronique permettant de convertir de la lumière en électricité. Ils ont pour cela intégré un complexe de protéines dérivé de chloroplastes d'épinards à des semi-conducteurs organiques, le tout formant une pile solaire pouvant être combinée avec des composants électroniques. Le tour de force consiste en la stabilisation artificielle d'un complexe de protéines (14 protéines et des centaines de molécules de chlorophylle) par l'utilisation de peptides synthétiques qui se lient ensuite aux molécules d'eau. C'est de ce problème aqueux que provenaient les échecs des précédentes tentatives d'allier propriétés de la chlorophylle et électricité, puisque, pour fonctionner, les composants électroniques demandent un milieu humide. La création n'est encore qu'à l'état de prototype : le complexe protéinique n'est stable que durant 3 semaines et ne transforme qu'environ 12 % de la chlorophylle en électricité."

Bien sur la question que tout le monde se pose est si Popeye saurait faire fonctionner une centrale électrique grace à son seul organisme. Eh bien ce n'est pas aujourd'hui que vous aurez la réponse.

Je recois aussi une pétition sous forme de poeme pour sauver le jour de la pentecote, que le gouvernement veut parait-il nous sucrer. Franchement je m'en tape un peu en tant que chomeur (et maintenant je suis chomeur ET sdf, c'est la consécration), mais c'est vrai que d'ici la pentecote j'aurai peut-etre trouvé du boulot. Horreur!! Vite signons. Je vous fais grace du poeme qui ferait passer les paroles de la danse des canards pour une merveille littéraire et nous passons tout de suite à la suite.

Comme je sens que vous allez vous mettre à pleurer si je ne mets pas d'image, en voilà une qui permettra aux russophones et aux analphabêtes de profiter un peu du post.


French cuisine. Quelle belle toque.

La suite plus tard. Peut-être




::: posted by Tranxenne at 1:48 PM (0) comments


Wednesday, September 29, 2004 :::
 

Pas besoin d'un ophtalmo pour comprendre la peinture

C'est mignon toutes ces histoires de regard, voire meme tres tres trippant (attention ceci est un neologisme).


La cataracte? C'est bon pour les clebards !

Venons en au vif du sujet voulez vous :


Je suggere une these plus imposante: Le regard et le lard.


::: posted by Lapsus van de Zloot at 3:51 PM (0) comments


 

Comment regard et art interfèrent

LE MONDE | 28.09.04 | 14h53
A 9 heures par e-mail, recevez les titres du journal à paraître l'après-
midi. Abonnez-vous au Monde.fr

Edgar Degas a-t-il atteint l'épure de son art parce qu'il était devenu presque aveugle ? La peinture de Claude Monet a-t-elle été transfigurée par sa cataracte ? La thèse peut être soutenue, si l'on en croit la relecture de l'histoire de l'impressionnisme proposée par l'ophtalmologiste américain Michael Marmor (université Stanford, Californie), lors du forum "Regards et visions" récemment organisé à Lille, sous le patronage d'Essilor.

La baisse d'acuité visuelle de Degas, dont on ne sait pas si elle était due à une affection rétinienne ou à une maladie de la cornée, mais qui le conduisit à une quasi-cécité à la fin de sa vie, expliquerait pourquoi les traits des visages et les détails ont disparu de ses derniers tableaux de ballerine ou de femme à sa toilette, deux de ses thèmes de prédilection. Reste, ramené à l'essentiel, le geste de l'artiste - qui allait se consacrer à la sculpture dans ses dernières années -, mais aussi des couleurs plus intenses dans ses peintures tardives, peut-être pour compenser la perte de la vision colorée.

Le cas de Monet est plus complexe. Pourquoi, sur deux vues du célèbre bassin aux nymphéas de sa propriété de Giverny, peintes à une vingtaine d'années d'intervalle, les jaunes et les rouges se sont-ils substitués aux tonalités bleues ? Ce changement de palette chromatique trouve sans doute son origine dans l'altération de la perception des couleurs provoquée par la cataracte dont souffrait le peintre. Mais ensuite ? On sait que Monet se fit opérer de l'œil droit, mais, insatisfait du résultat, refusa toute intervention chirurgicale sur le gauche. Peignit-il, dès lors, ce qu'il voyait avec l'œil droit ou avec le gauche ? Ou plutôt ce qu'il percevait à travers le filtre de verres teintés ?

Il confia son tourment à l'ophtalmologiste Jacques Mawas : "Je vois bleu, je ne vois plus le rouge, je ne vois plus le jaune ; ça m'embête terriblement parce que je sais que ces couleurs existent ; parce que je sais que sur ma palette il y a du rouge, du jaune, il y a un vert spécial, il y a un certain violet ; je ne les vois plus comme je les voyais dans le temps, et pourtant, je me rappelle très bien les couleurs que ça donnait."

Analyser une aventure esthétique à travers le prisme de troubles oculaires est, bien sûr, aussi trivial que réductionniste. Cette approche a pourtant un mérite. Elle rappelle que, même d'un point de vue purement physiologique - a priori non entaché de subjectivité -, le regard déforme, transforme, en un mot interprète la réalité. Ce que s'est attaché à montrer le forum lillois, en mettant en présence chercheurs et médecins spécialistes de la vision, historiens de l'art et créateurs, peintres, architectes ou photographes.

L'apparition de la perspective chez les peintres de la Renaissance en est une illustration éloquente. Si les artistes du Moyen Age l'ignoraient, "ce n'est pas parce qu'ils étaient malhabiles, mais parce qu'ils ne pouvaient se mesurer à Dieu", seul ordonnateur de l'espace, souligne Danièle Bloch, professeur à l'Ecole du Louvre. "A la Renaissance, poursuit-elle, avec les progrès des sciences et le développement des voyages, l'homme prend conscience qu'il est la mesure du monde."

La perspective, volontiers considérée comme un facteur de réalisme introduisant la troisième dimension dans le plan de l'œuvre d'art, n'en est pas pour autant une clé de lecture du monde universelle, observe le photographe Hervé Bernard. Elle est au contraire culturellement très marquée. Pour preuve, l'incompréhension totale manifestée par des peuplades d'Afrique auxquelles des colons présentèrent, au XIXe siècle, des tableaux construits avec les règles de la perspective : un personnage placé en arrière-plan ne leur paraissait pas éloigné, mais, tout bonnement, de petite taille.

Culturelles aussi sont les illusions d'optique et les anamorphoses (images déformées) qui, de Bruegel l'Ancien à Salvador Dali, traversent la peinture classique et moderne. Elles peuvent apparaître comme un simple prolongement, dans l'œuvre elle-même, des effets de miroirs et de lentilles utilisés par certains maîtres - à commencer par la "camera obscura" chère à Vermeer - pour composer leurs tableaux. Mais, notait l'historien de l'art Jurgis Baltrusaitis, l'anamorphose, si elle est un "divertissement" et un "jeu du paradoxe", possède aussi un "contenu métaphysique". Il en veut pour exemple le fameux tableau Les Ambassadeurs de Hans Holbein, exposé à la National Gallery de Londres et qu'il faut regarder en se plaçant à sa droite pour voir apparaître au premier plan, par redressement, un crâne humain. Il y a dans ce trompe-l'œil, commente Baltrusaitis, "une image de la vanité".

Si le regard de l'artiste interprète la réalité davantage qu'il ne la restitue, le spectateur ne reçoit pas non plus l'œuvre d'art passivement, insiste Alain Berthoz, professeur au Collège de France, spécialiste de la physiologie de la perception et de l'action. Reprenant la formule de Merleau-Ponty - "La vision est palpation par le regard" -, il souligne qu'"on ne regarde pas une œuvre d'art avec l'œil mais avec le cerveau" et que celui-ci "combine des informations multisensorielles". La conception traditionnelle de l'image formée sur la rétine, puis transmise par les voies optiques au cortex, enfin décodée dans les aires visuelles du cerveau, doit donc être revue et corrigée, la vision mettant en jeu, "dès les premiers relais sensoriels", d'autres fonctions comme l'audition, le toucher ou l'équilibre.

"Le cerveau analyse toujours les perceptions visuelles en termes d'action", ajoute Alain Berthoz. Un processus qui n'est pas l'apanage de l'homme : chez le singe, la vision d'un congénère - ou d'un expérimentateur - mangeant une cacahuète sollicite certains des neurones qui seraient mobilisés s'il l'ingérait lui-même.

Or cette interprétation active, du monde en général et de l'œuvre d'art en particulier, obéit à "des lois - par exemple la recherche de la symétrie - inventées au cours de l'évolution pour simplifier l'analyse". Des études ont ainsi montré que, pour identifier un visage, notre regard se pose fugacement - le temps de quelques dizaines de millisecondes - sur les deux yeux et sur l'espace compris entre le nez et la lèvre supérieure.

Voilà qui peut contribuer à expliquer pourquoi la transgression des codes de représentation opérée par les peintres cubistes, dans leur décomposition de formes vues simultanément sous plusieurs angles, fut un tel ferment de déstabilisation, mais aussi de libération du regard.

Pierre Le Hir


::: posted by Kaviar at 1:24 PM (0) comments


Tuesday, September 28, 2004 :::
 

Méfiez-vous du noir dans l'obscurité

Vous risqueriez de tomber sur un dictateur en puissance, comme notre pauvre ami Jack Straw, chef de la diplomatie britannique.



Grand jeu concours : où est le noir ?


La semaine dernière, Jack est là, tout tranquille, à discuter le bout de gras avec deux trois autres maîtres du monde. Tout cela se fait, comme à l'habitude, dans une salle remplie de pénombre. Tout à coup, il sent un présence, mais ne voit rien. Alors, comme à l'habitude quand il sent une présence sans savoir ce que c'est, notre bon Jack tend sa petite menotte avenante et se fend d'un good morning bien senti. Damned, quelle ne fut pas sa surprise quand, la lumière se faisant tout à coup, il découvre que cette présence est un homme de couleur. Premier choc. Et voilà qu'en plus, c'est un homme de couleur noire. Et c'est pas fini : cet homme noir de couleur noire, il a parfois les mains rouges. C'est Mugabé.



On m'appelle aussi le Hitler africain, ça vous étonne ?


Mugabé, ma vie, mon oeuvre


S'en suit gros scandale en Grande-Bretagne, politiquement incorrect et patati et patata.
Défense de Jack Straw : " En raison de la totale obscurité régnante à cet endroit, j'ai été entraîné à serrer, par simple courtoisie, la main de quelqu'un et il s'est trouvé que c'était le président Mugabé ".

Merci Jack, et t'inquiéte pas, notre Jacques à nous, c'est le pote à Mobutu, à Poutine, Ben Ali et consorts. D'ailleurs si tu peux lui présenter Mugabé...

Labels:



::: posted by tony gump at 5:07 PM (0) comments




Powered by Blogger